Accueil > Situation > Le territoire du Mont Aigoual

Entre Grands Causses et vallées cévenoles, le massif de l'Aigoual

La Communauté de communes de l'Aigoual regroupe :

six communes orientés vers les Grands Causses : Revens, Lanuéjols, Trèves, Causse-Bégon, Dourbies, Saint Sauveur Camprieu,

un village, L'Espérou, qui se partage entre deux communes : Valleraugue et Dourbies,

et trois communes plus méridionales, dans la vallée de l'Hérault :
Valleraugue, Notre-Dame de la Rouvière et Saint André de Majencoules,

soit neuf communes autour du Mont Aigoual faisant partie de l'arrondissement du Vigan, dans le Gard.

observatoire de l'Aigoual

Observatoire du Mont Aigoual

Véritable forteresse bâtie en 1887, placée sur la ligne
de partage des eaux Méditerranée / Atlantique, elle résiste aux rigueurs du climat (vents à plus de 250 km/h
et pluviométrie record.)

territoire de la Communauté de communes de l'Aigoual

Une terre, une atmosphère et des hommes...

Entre Grands Causses et vallées cévenoles, le massif de l’Aigoual s’impose comme une montagne vivante, parcourue de drailles et de sentiers qui accueille chaque année sur ses pentes, les bergers transhumants et leurs troupeaux venus des vallées, une montagne modelée par des millénaires d’activités humaines, qui se pare de couleurs chatoyantes au gré des saisons.

L’observatoire du Mont Aigoual, dernière station météorologique de montagne, rayonne comme un phare entre Atlantique et Méditerranée, une borne entre les vallées méditerranéennes et les hautes terres du Massif Central. Du monde méditerranéen, le massif de l'Aigoual reçoit les excès climatiques et la douceur méridionale. Du monde atlantique et montagnard, il connaît la rigueur des hivers enneigés et l'immensité des grands espaces.

Les versants méditerranéens offrent la douceur du climat et des paysages chargés d’histoire. En suivant les méandres de l’Hérault, les villages et hameaux dressent de hautes bâtisses sombres entourées de terrasses, témoins de la sériciculture (élevage du ver à soie) aujourd’hui disparue, et de la culture de l’oignon doux, qui, quant à elle, est pérennisée avec succès.

Sur les autres versants de l’Aigoual, se dressent les plateaux calcaires des Causses Noir, Bégon et Méjean. Changement de décor, avec ici des vastes étendues issues du pastoralisme et du travail de l’homme, dolmens, lavognes, clapas…

Sur les contreforts, se creusent des canyons et gorges spectaculaires : Le Trévezel, La Dourbie et La Jonte, qui tout comme l’Hérault, viennent prendre leur source dans ce château d’eau naturel qu’est le Mont Aigoual.

Avec le Parc national des Cévennes, gardien de la biodiversité, toute une région se mobilise pour offrir un accueil sensible et original.


accueil situation | office de tourisme | villages | hébergement | restauration | activités de loisirs | à découvrir | la vie du pays haut de page


Accès routier | Le territoire du Mont Aigoual

Informations légales | © Tous droits réservés